Notice

  • Bibliomer n° : 26 - Juin 2004
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité alimentaire
  • Notice n° : 2004-2621

Une approche semi-quantitative pour estimer la contamination par le virus de Norwalk d'huîtres impliquées dans une contamination

A semiquantitative approach to estimate Norwalk-like virus contamination of oysters implicated in an outbreak

Le Guyader F.S.*, Neill F.H., Dubois E., Bon F., Loisy F., Kohli E., Pommepuy M., Atmar R.L.

* Lab. DEL-Microbiologie, Ifremer, BP 21105, 44311, Nantes cedex 03, Tél : +33.2.40.37.40.52 ; Fax : +33.2.40.37.40.73 ; E-mail : sleguyad@ifremer.fr

International Journal of Food Microbiology, 2003-10-15, n° 87, p. 107-112 - Texte en Anglais


Analyse

Les coquillages sont régulièrement impliqués dans des épidémies de gastro-entérite causés par les virus de type Norwalk (NLV, récemment renommé Norovirus). Peu d’articles démontrent clairement le lien moléculaire par analyse des séquences. La diversité génomique des NLVs n’ayant pas permis la sélection d’amorces consensus pour la RT-PCR en temps réel, cette approche semi-quantitative est originale.
Les épidémies de gastro-entérites liées à la consommation de coquillage sont fréquentes et les virus de type Norwalk-like (NLVs) en sont les principaux responsables.
Cependant, les comparaisons moléculaires entre les coquillages et les échantillons cliniques sont encore rares, malgré la disponibilité de méthodes sensibles de détection.
Récemment dans une épidémie, nous avons détecté la même séquence de NLV dans les échantillons de selle et de coquillage (100% d’homologie sur 313 pb dans la région codant pour la protéine de capside), renforçant les données épidémiologiques impliquant les coquillages comme source de l’infection.
Une approche semi-quantitative utilisant la méthode de RT-PCR-nombre le plus probable (MPP-RT-PCR) a démontré la présence d’une centaine d’unités RT-PCR par huître.
Le suivi des huîtres dans la région de production pendant environ 2 mois a montré la persistance de la contamination par le NLV jusqu’à une concentration d’environ mille unités RT-PCR par huître avant la purification des coquillages. Cette étude peut être intéressante pour comprendre la contamination et la purification des coquillages pour les études d’analyses de risques.
Analyse réalisée par: Le Guyader F. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango