Notice

  • Bibliomer n° : 23 - Septembre 2003
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 2 Offre marchés
  • Notice n° : 2003-2318

L'aquaculture et le futur : pourquoi les économistes des pêches devraient s'y intéresser

Aquaculture and the future : why should fisheries economics should care

Anderson J.L.

Department of Environmental and Natural Resource Economics, University of Rhode Island, Kingston, USA ; E-mail : jla@uri.edu

Marine Resource Economics, 2002, Vol. 17, p. 133-151 - Texte en Anglais


Résumé

Cet article explore les relations entre pêcheries traditionnelles, sea-ranching et aquaculture. Il évalue en quoi ces méthodes de production sont différents et pourquoi les économistes des pêches ont largement négligé les questions relatives à l’aquaculture, malgré le fait que l’essentiel de la croissance de l’offre de poisson au cours des deux dernières décennies résulte du développement de l’aquaculture. Il est avancé que la différence majeure entre pêche et aquaculture porte sur le degré de contrôle : contrôle de l’environnement, de la production et du système de commercialisation. La discussion va au delà, en argumentant que le degré de contrôle est étroitement lié à l’intensité des droits de propriété. Trois exemples sont présentés pour démontrer empiriquement ces propositions. Ils s’appuient sur les filières de production du saumon, du homard et des crevettes.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango