Notice

  • Bibliomer n° : 23 - Septembre 2003
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité alimentaire
  • Notice n° : 2003-2283

Répartition des contaminations par des virus humains dans les coquillages de différentes zones de production de Grèce, Espagne, Suède et Royaume-Uni

Distribution of human virus contamination in shellfish from different growing areas in Greece, Spain, Sweden, and the United Kingdom

Formiga-Cruz M., Tofino-Quesada G., Bofiil-Mas S., Lees D.N., Henshilwood K., Allard A.K., Conden-Hansson A.C., Hernroth B.E., Vantarakis A., Tsibouxi A., Papapetropoulou M., Furones M.D., Girones R.*

* Biology School, University of Barcelona, av. Diagonal 645, 08028 Barcelona, Espagne ; Tél : +34.93.402.14.83 ; Fax +34.93.411.05.92 ; E-mail : rosina@bio.ub.es

Applied and Environmental Microbiology, 2002-12, Vol. 68 (12), p. 5990-5998 - Texte en Anglais


Résumé

La pollution virale des coquillages est analysée simultanément sur une vaste palette géographique, des points de vue caractéristiques physico-chimiques et facteurs sociaux. Les méthodes de traitement des échantillons et de détection des virus entériques humains sont optimisées par les laboratoires participants. La seconde partie de cette étude concerne la sélection d’un protocole de détection de virus, qui est validé en analysant la répartition et la concentration de pathogènes viraux humains, sous diverses conditions pendant 18 mois et dans 4 pays européens, Grèce, Espagne, Suède et Royaume-Uni.
Les adénovirus humains, les virus Norwalk-analogue et les entérovirus sont identifiés comme contaminants dans tous les pays participants., Le virus de l’hépatite A est aussi isolé partout, sauf en Suède. Le virus Norwalk-analogue semble être le seul à subir des variations saisonnières, avec de plus faibles populations au cours des mois chauds. Les traitements d’épuration habituellement appliqués réduisent E. coli, mais n’éliminent pas les particules virales. Les adénovirus détectés par PCR sont en corrélation avec la présence d’autres virus humains et pourraient servir d’indice de la contamination virale des coquillages.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango