Notice

  • Bibliomer n° : 21 - Mars 2003
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 1 Commerce international (import / export)
  • Notice n° : 2003-2146

Les exportateurs norvégiens cherchent une solution à la crise

Norwegian exporters seek solution to crisis

Wray T.

Seafood International, 2002, novembre, p. 27-34 - Texte en Anglais


Résumé

Le premier semestre 2002 a été difficile pour les exportateurs norvégiens, qui ont du faire face à une conjoncture défavorable au niveau international : taux d’intérêt élevés, concurrence accrue avec la Chine et la Russie, faibles prix du saumon. Un groupe qui commercialise dans le monde entier environ 150 000 tonnes de saumon et truite, dont les deux tiers proviennent de ses propres fermes, a été particulièrement touché. Ses autres activités, dans le secteur du poisson pélagique (premier producteur norvégien) et la fabrication de farine de poissons ont également souffert, d’une baisse des prix sur le marché du hareng, et a contrario de la hausse du cours des matières premières. Un autre ténor de l’industrie des produits de la mer norvégienne, a enregistré également une baisse de ses ventes de saumons, non seulement à cause des prix, mais également en raison des limitations d’accès sur le marché européen résultant de l’application de prix minima par Bruxelles.
Pour autant, l’industrie norvégienne des pêches et de l’aquaculture entend maintenir et renforcer sa position au niveau international dans les années qui viennent, en poursuivant sa politique de concentration et d’intégration (fusions, acquisitions d’entreprise étrangères) et de développement des activités de production, de transformation et de commerce international. La stratégie de croissance interne repose notamment sur la production de nouvelles espèces aquacoles. A côté du flétan et de l’Artic char, qui ciblent un petit marché, des perspectives de développement très ambitieuses portent sur l’élevage du cabillaud. L’article cite les principales entreprises de Bergen et Alesund sur la côte Ouest norvégienne qui ont déjà investi dans l’aquaculture du cabillaud. Il recense les licences d’exploitation, les outils de production (écloserie, cage en mer ou bassins de grossissement à terre) et rapporte les potentiels de production estimés par ces entreprises. Ce point sur l’industrie aquacole est complété par une présentation de différents exportateurs et transformateurs de la région.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango