Notice

  • Bibliomer n° : 19 - Septembre 2002
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2002-1876

Elevage d'huîtres triploïdes

Farming triploid oysters

Nell J.A.

NSW Fisheries, Port Stephens Fisheries Centre, Taylors Beach, NSW 2316, Australia ; E-mail : nellj@fisheries.nsw.gov.au

Aquaculture, 2002, n° 210, p. 69-88 - Texte en Anglais


Résumé

Bien que le bénéfice commercial de la triploïdie ait été évalué pour l’huître du Pacifique Crassostrea gigas (Thunberg, 1793), l’huître orientale C. virginica (Gmelin, 1971), l’huître de roche de Sydney Crassostrea glomerata (Gould, 1850) et l’huître plate européenne Ostrea edulis (Linnaeus, 1750), depuis que cette technique existe, seule l’huître triploïde du Pacifique a été commercialisée.
La production commerciale de triploïdes sur la côte ouest de l’Amérique du Nord a commencé en 1985. Depuis, la production de triploïdes a largement progressé par l’utilisation de mâles tétraploïdes pour fertiliser des oeufs diploïdes qui produisent des lots de triploïdes à 100%.
En 1999/2000, les huîtres triploïdes du Pacifique représentaient 30% de l’ensemble des huîtres du Pacifique élevées sur la côte ouest de l’Amérique du Nord.
Certaines écloseries utilisent maintenant des mâles tétraploïdes plutôt que d’avoir recours à un stress chimique ou physique pour produire des triploïdes. Le rapide développement des techniques de triploïdie ou de tétraploïdie a été facilité par la dépendance presque totale de l’industrie ostréicole vis-à-vis des écloseries pour la fourniture de naissain. Dans le Pacifique Nord ouest des Etats-Unis et en Colombie Britannique au Canada, cette industrie n’aurait pas atteint son niveau de développement sans la fourniture de naissain par les écloseries.
Les diploïdes sont moins commercialisables en été, pendant la saison de reproduction. C’est ce qui fait l’intérêt des triploïdes. En France depuis 1999, date à laquelle l’Ifremer a commencé à produire du sperme tétraploïde pour les écloseries commerciales, la production de triploïdes a connu un intérêt limité. En 1999/2000, seulement 10% à 20% de tout le naissain d’huître du Pacifique fourni par les écloseries était triploïde, mais avec l’utilisation du sperme de tétraploïde, cette production pourrait s’accroître rapidement.
Partout ailleurs dans le monde, le développement commercial des huîtres triploïdes s’est accru lentement. Cependant, dans les pays où la production d’huîtres du Pacifique est basée sur la fourniture de naissain par les écloseries, il est vraisemblable que l’utilisation d’huîtres tétraploïdes provoquera dans un futur proche l’accroissement de l’élevage des huîtres triploïdes.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango