Notice

  • Bibliomer n° : 18 - Juin 2002
  • Thème : 2 - Transformation
  • Sous-thème : 2 - 5 Biotechnologies
  • Notice n° : 2002-1800

Activité antimicrobienne de chitine et de chitosan de crevette obtenus par différents traitements et applications à la conservation du poisson

Antimicrobial activity of shrimp chitin and chitosan from different treatments and applications of fish preservation

Tsai G.J.*, Su W.H., Chen H.C., Pan C.L.

* Department of Food Science, National Taiwan Ocean University, Keelung, Taiwan 202 ; Tel : 886.2.2462.2192, ext. 5139 ; Fax : 886.2.2462.4113 ; E-mail : tsaigj@wfd.ntou.edu.tw

Fisheries Science, 2002, n° 68, p. 170-177 - Texte en Anglais


Résumé

Les effets du degré de déacétylation (DD) et la méthode de préparation du chitosan sur l’activité antimicrobienne sont évalués. La chitine préparée chimiquement (CH-chitine) et la chitine préparée microbiologiquement (MO-chitine) sont obtenues à partir de crevettes. La CH-Chitine et la MO-chitine sont déacétylées chimiquement afin d’obtenir des produits chitosan variés, classés selon leur DD bas (47-53%), moyen (75-76%) ou élevé (95-98ù). De plus, la Mo-chitine est également déacétylée par diverses protéases. L’activité antimicrobienne de ces produits est évaluée en milieu pH6. Aucun des produits déacétylés obtenus à partir de la CH-chitine ou de la MO-chitine n’ont montré d’activité antimicrobienne.
Pour le chitosan, l’activité antimicrobienne augmente avec un DD croissant, elle est aussi forte sur les bactéries que sur les champignons. La concentration minimale létale du chitosan avec un fort DD contre Bacillus cereus, Escherichia coli, Listeria monocytogenes, Pseudomonas aeruginosa, Shigella dysenteriae, Staphylococcus aureus, Vibrio cholerae, et Vibrio parahaemolyticus se situe sur une échelle de 50-200 ppm, tandis que les concentrations minimales létales contre Candida albicans et Fusarium oxysporum sont respectivement de 200 et 500 ppm. Aucune activité antifongique n’est trouvée à 2000 ppm contre Aspergillus fumigatus ou A. parasiticus.
Le pré traitement de filets de poisson (Oncorhynchus nereka) avec 1% de solution de chitosan (forte DD) pendant trois heures, retarde l’augmentation de la teneur en ABVT, aussi bien que la flore mésophile, les psychrotrophes, les coliformes, les Aeromonas spp., et les Vibrio spp. En conséquence, la durée de vie des échantillons est prolongée de 5 à 9 jours.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango