Notice

  • Bibliomer n° : 18 - Juin 2002
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2002-1779

Les systèmes intégrant les algues à l'aquaculture marine : une solution à son maintien

Integrating seaweeds into marine aquaculture sytems : a key toward sustainability

Chopin T.*, Buschmann A., Halling C., Troell M., Kautsky N., Neori A., Kraemer G., Zertuche-Gonzalez J., Yarish C., Neefus C.

* University of New Brunswick, Centre for Coastal Studies and Aquaculture and Centre for Environmental and Molecular Algal Research, P.O. Box 5050, Saint John, New Brunswick, E2L, 4L5, Canada ; E-mail : tchopin@unbsj.ca

Journal of Phycology, 2001, n° 37, p. 975-986 - Texte en Anglais


Résumé

Le développement rapide d’une aquaculture intensive et monospécifique (poissons ou crevettes) à travers le monde est associé à des impacts sur l’environnement, en particulier dans les zones de fortes concentrations de l’activité ou sur des sites peu favorables, dans lesquels les capacités d’acceptation du milieu tendent à être dépassées. Un des problèmes majeurs est le rejet direct dans les eaux littorales de fortes quantités d’effluents organiques issus aussi bien de systèmes d’élevage ouvert que de fermes à terre. L’aquaculture devrait développer des méthodes innovantes et responsables pour optimiser son efficacité et créer de la diversification tout en trouvant des solutions aux conséquences de son activité sur la qualité des eaux littorales. Pour éviter l’enrichissement des eaux, une réutilisation des rejets, et non une dilution, est une solution de bon sens utilisée de longue date en Asie.
En intégrant l’aquaculture utilisatrice d’aliment avec des exploitations « consommatrices » (algues et mollusques), les rejets de l’une des ressources deviennent une ressource (fertilisant ou nutriment) pour les autres. De telles méthodes basées sur des écosystèmes équilibrés permettent des solutions biologiques, un bénéfice mutuel des élevages associés, une diversification des produits et un accroissement des rendements. De plus, comme des recommandations et réglementations sont envisagées dans de nombreux pays, l’utilisation d’algues comme moyen d’épurer les effluents organiques constitue un moyen efficace de réduction des impacts environnementaux. En utilisant des méthodes d’aquaculture intégrée, l’aquaculture industrielle devrait être mieux acceptée sur les plans environnemental, économique et social et devenir un acteur à part entière et durable de la gestion intégrée de la mer côtière.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango