Notice

  • Bibliomer n° : 17 - Mars 2002
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 2 Offre marchés
  • Notice n° : 2002-1731

Tilapia et perche du Nil . Des alternatives sur le marché du poisson blanc. Un véritable succès aux Etats-Unis

Vaudour B.

Produits de la Mer, 2002-01, Vol. décembre 2001-janvier 2002 (70), p. 79-84


Résumé

Le tilapia est la seconde espèce d’élevage après le saumon. Il apparaît comme une alternative au poisson blanc car il est facile à nourrir, sa croissance est rapide, il est facile à préparer et son prix reste compétitif. Sa production n’a cessé de progresser pour atteindre 1 million de tonnes en 2001. D’origine africaine, c’est pourtant la Chine qui produit actuellement 60% des volumes. Les fermes aquacoles, peu industrialisées, sont fortement implantées en Asie du sud-est et se développent en Amérique du sud et en Amérique centrale. Apprécié pour sa chair aux Etats-Unis, le tilapia reste encore une espèce inconnue des consommateurs européens. En France, le marché progresse peu à peu. Les filets frais ou surgelés sont principalement importés du Zimbabwe ou de Jamaïque.
La perche du Nil est le concurrent direct du tilapia car elle offre les mêmes avantages. Elle est aussi produite en Afrique, majoritairement sur le lac Victoria. La pêche artisanale produit 400 000 tonnes dont la moitié pour le marché local, mais le développement d’usines assure une production de filets pour l’exportation, notamment en surgelé. Les exportations de perche du Nil se sont surtout développées à destination du marché européen, à hauteur de 75% pour la production des filets frais. Suite à des problèmes de qualité, la CEE a suspendu les importations par 2 fois. Mais depuis août 2000, le filet de perche du Nil est de retour, même si le prix est moins compétitif, du fait de la hausse des tarifs des transports aériens et des coûts des analyses, devenues obligatoires avant les exportations. Actuellement, 800 tonnes par semaine sont importées en Europe en filet frais. Le marché ibérique est le plus important avec 150 tonnes devant l’Italie, 120 tonnes et la France, 100 tonnes. La perche du Nil est mieux implantée en France que le tilapia. Régulièrement dans les rayons poissonnerie, elle est également appréciée par les professionnels de la RHD.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango