Notice

  • Bibliomer n° : 17 - Mars 2002
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité alimentaire
  • Notice n° : 2002-1690

Les allergènes du poisson et de l'oeuf

Allergens from fish and egg

Poulsen L.*, Hansen T., Norgaard A., Vestergaard H., Skov P., Bindslev-Jensen C.

* Laboratory of Medical Allergology, Allergy unit, FIN 7542 National University Hospital, 9 Blegdamsvej, DK-2100 Copenhagen, Danemark ; Tél. : +45.35.45.73.56 ; Fax : +45.35.45.75.81 ; E-mail : lkpallgy@inet.uni2.dk

Allergy, 2001, Vol. 56 (Suppl. 67), p. 39-42 - Texte en Anglais


Résumé

Les allergies à l’oeuf et au poisson sont fréquemment rencontrées. Les allergènes de l’oeuf se situent aussi bien au niveau du blanc que du jaune. Les protéines responsables au niveau du blanc d’oeuf sont principalement l’ovomucoïde, l’ovalbumine, l’ovotransferrine et la lysozyme (gal d1-d4). Au niveau du jaune, l’allergène le plus souvent cité est l’alpha-livitine.
Dans le poisson, l’allergène majeur est un analogue de Gad c1 décrit pour le cabillaud. Cette protéine, présente dans de nombreuses espèces, appartient à la famille des protéines fixant le calcium appelées les parvalbumines. Des réactions croisées entre espèces ont été très souvent décrites entre différentes espèces telles que cabillaud, hareng, plie et maquereau.
Malgré l’importance de ces différents modèles d’allergie, peu d’études ont été réalisé sur des relations structure- fonction et activité de ces protéines.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango