Notice

  • Bibliomer n° : 12 - Décembre 2000
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité alimentaire
  • Notice n° : 2000-1182

Utilisation du chlore dans l'industrie des produits de la pêche

The use of chlorine in fish processing : safety and risks

FAO and WHO

Infofish International, 2000, n° 3, p. 58-62 - Texte en Anglais


Résumé

Cet article est basé sur le «Document de discussion sur l’utilisation de l’eau chlorée» préparé conjointement par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour le Comité du Codex Alimentarius sur les Poissons et Produits de la Pêche. Ce document a effectivement suscité de vives discussions lors de la dernière session du Comité qui s’est tenue en juin 2000 en Norvège: les pays de l’Union Européenne sont contre l’utilisation de niveaux élevés de chlore dans l’industrie du poisson du fait du risque de formation de dérivés chlorés susceptibles de présenter un danger pour la santé des consommateurs; d’autre part ils craignent que le chlore soit utilisé non seulement pour traiter l’eau mais encore pour décontaminer les produits et masquer des mauvaises pratiques d’hygiène. D’autres pays, notamment les USA et les pays en développement soutiennent une plus large utilisation du chlore pour assurer une meilleure sécurité alimentaire.
L’article FAO/OMS fait le point sur les connaissances scientifiques disponibles sur les risques liés à l’utilisation du chlore et sur les dispositions réglementaires en vigueur dans différents pays. Il conclut que dans la limite des recommandations actuelles du Codex Alimentarius, c’est-à-dire une dose résiduelle de chlore de 10 mg/l dans l’eau destinée au lavage des produits de la pêche, le risque peut être considéré comme très faible; il est nécessaire de recueillir plus d’information sur les niveaux et la réactivité du chlore utilisé dans l’industrie, sur l’identité et la toxicité des dérivé chlorés et sur le niveau d’exposition des consommateurs à ces substances. En attendant, il n’apparaît pas utile aux auteurs de réviser les dispositions du Codex Alimentarius sur ce point.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango