Notice

  • Bibliomer n° : 12 - Décembre 2000
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 2 Techniques de pêche et d'élevage
  • Notice n° : 2000-1161

Les méthodes commerciales d'abattage utilisées pour le saumon d'Atlantique : détermination du début de la mort cérébrale par électroencéphalographie

Commercial slaughter methods used on Atlantic salmon : determination of the onset of brain failure by encephalography

Robb D., Wotton S., McKinstry J., Sorensen N., Kestin S.

BSC, Division of Food Animal Science, University of Bristol, Langford, Bristol, BS40 5DU Fiskeriforskning, N-9005 Tromso, Norway

The Veterinary Record, 2000-09, n° 147, p. 298-303 - Texte en Anglais


Résumé

Des méthodes d’abattage de saumon atlantique ont été étudiées afin de déterminer celles pour lesquelles il y a perte de conscience immédiate. Pour cela, la réponse du cerveau à un stimulus visuel, permettant de caractériser l’état de conscience des animaux, a été analysée parallèlement à l’observation de réponses comportementales. 4 techniques utilisées en production ont été comparées :
- par saignée (sectionnement des arcs branchiaux),
- par balnéation dans de l’eau saturée en CO2 suivie d’une saignée,
- par assommement (percussion sur la tête),
- par pénétration d’une pointe dans le cerveau (« iki jime »).
Il apparaît que seules la percussion sur la tête et la pénétration d’une pointe permettent de tuer les poissons quasi-instantanément, sans qu’ils ressentent de douleur, à condition cependant que les « coups » soient bien appliqués. Aucune réaction comportementale du poisson n’est alors enregistrée. Avec la saignée et la méthode au CO2, des réponses du cerveau sont enregistrées jusqu’à respectivement 440 et 554 secondes après le début de l’abattage, ce qui indique que les poissons peuvent souffrir. Avec ces deux dernières méthodes, de fortes réponses comportementales sont également enregistrées (saut, coup de queue).
Il est suggéré de pratiquer la méthode par percussion ou par pénétration dans la mesure où elles sont mécanisables et que le « coup » est porté correctement. Pour finir, on peut noter que les conséquences sur la qualité de la chair n’ont pas été étudiées.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango