Notice

  • Bibliomer n° : 9 - Mars 2000
  • Thème : 2 - Transformation
  • Sous-thème : 2 - 5 Biotechnologies
  • Notice n° : 2000-0852

Production à haut rendement de lectine homologue au sein du genre Eucheuma

Occurrence of highly yielded lectins homologous within the genus Eucheuma

Kawakubo A.*, Makino H., Ohnishi J.I., Hirohara H., Hori K.

* Yamaki Co., Kominato, Iyo 799-3194, Japan ; E-mail : a.kawakubo@tau.bekkoame.ne.jp

Journal of Applied Phycology, 1999, n° 11, p. 149-156 - Texte en Anglais


Analyse

Les lectines sont des protéines végétales employées comme stimulateurs de la division cellulaire ou comme agents d’agglutination de certaines lignées de cellules (ex: hématies). Cette dernière propriété est utilisée, dans les kits de diagnostic, pour la reconnaissance de motifs moléculaires sur la membrane cellulaire et appliquée au typage des cellules.
Les travaux présentés décrivent la purification à l’homogénéité de 5 lectines à partir de 2 espèces d’algues rouges du genre Eucheuma. Ces lectines sont extraites en milieu hydroalcoolique à partir d’ E. amakusaensis (EAA-1, EAA-2, EAA-3) et d’E. cottonii (ECA-1, ECA-2). Elles sont concentrées par précipitation à l’éthanol, puis après resolubilisation, purifiées par chromatographies successives sur gel filtration et échangeuse d’ions. Les quantités de lectines purifiées via cette procédure oscillent entre 2,7 et 2,8 mg par gramme de tissu algal, ce qui n’est pas négligeable vu la faible représentativité de cette famille protéique en regard d’autres protéines. Les 5 lectines purifiées reconnaissent spécifiquement les glycoprotéines portant des résidus mannose et montrent une activité d’induction de la division cellulaire identique. Elles ont des propriétés physico-chimiques, notamment des points isoélectriques relativement proches, et présentent une grande homologie de séquences entre elles.
Les lectines d’Eucheuma semblent se distinguer par leur séquence N-terminale de celles des lectines de plantes terrestres et par leur spécificité de reconnaissance principalement orientée vers les résidus mannose.
L’ensemble de ces caractéristiques fait des algues rouges Eucheuma une source potentielle et surtout complémentaire pour la fourniture de lectines utiles au développement de nouveaux kits de diagnose cellulaire ou moléculaire. L’emploi de ces lectines comme marqueurs du genre Eucheuma, algue exploitée industriellement pour l’alimentation humaine directe et indirecte, présente également une voie de valorisation possible pour les résultats de cette recherche.
Analyse réalisée par : Fleurence J. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango