Notice

  • Bibliomer n° : 9 - Mars 2000
  • Thème : 2 - Transformation
  • Sous-thème : 2 - 2 Procédés de transformation
  • Notice n° : 2000-0844

Influence de la saignée sur le stress du saumon Atlantique durant l'abattage

Contribution of bleeding to total handling stress during slaughter of Atlantic salmon

Erikson U., Sigholt T., Rustad T., Einarsdottir I.E., Jørgensen L.

Aquaculture International, 1999, n° 7, p. 101-115 - Texte en Anglais


Analyse

Le processus d’abattage le plus utilisé pour les salmonidés d’élevage en Norvège suit généralement le schéma suivant: les poissons sont pêchés dans les cages des fermes marines et sont transportés vivants dans les centres d’abattage. Là, les poissons sont transférés par pompage ou par prise au filet sur la ligne de transformation. Les opérations en aval sont l’anesthésie par CO2, la saignée après section des arcs branchiaux, l’éviscération, le lavage, le refroidissement, le tri et l’emballage dans la glace. Les chances d’exposer le poisson au stress sont importantes durant toutes ces étapes. Le but de cette étude est d’estimer dans quelle mesure la saignée contribue au stress. Ceci est important, car en Norvège, l’anesthésie au CO2 et la saignée sont deux procédures rendues obligatoires par la législation de ce pays pour l’abattage des salmonidés d’élevage.
Deux séries d’expériences ont été conduites. Lors de l’expérience A, les saumons non stressés (un par bac) sont pêchés individuellement et tués d’un coup de matraque au niveau de la tête, alors que les poissons stressés (7 par bac) sont «poursuivis» durant 1 heure (correspondant à la simulation d’un stress avant abattage) avant d’être abattus de la même façon que les saumons non stressés. Lors de l’expérience B, un lot de poissons a été tué par anesthésie au metomidate, les poissons non stressés ont été pêchés individuellement puis saignés par sectionnement des filaments branchiaux, et les poissons stressés ont été au préalable «poursuivis» durant 88 mn, puis traités de la même façon que les poissons non stressés. Des mesures sont réalisées: détermination du taux de nucléotides riches en phosphates et en créatine phosphate, teneur en cortisol dans le plasma, analyse du glucose et du lactate sanguins, teneur en eau et suivi du pH du muscle blanc et évaluation de la rigor mortis.
Dans l’expérience A, une différence significative des taux initiaux (0 h) en phosphocréatine, ATP (adénosine triphosphate) et IMP (inosine monophosphate) est trouvée entre les poissons non stressés et ceux stressés. De manière concomitante, les taux en cortisol plasmatique, en glucose et en lactate sont significativement plus élevés dans les poissons stressés, mais aucune différence n’est établie dans la teneur en eau du muscle. Dans l’expérience B, les poissons anesthésiés ont des teneurs élevées en créatine phosphate. En comparant les poissons stressés et saignés et ceux non stressés et saignés, il apparaît clairement que les poissons sont affectés par le stress.
Les auteurs concluent et recommandent:
1. La saignée, qui est moins stressante pour l’animal que les procédures habituelles de manipulations avant abattage. La procédure de saignée peut être considérée comme adéquate dans les conditions industrielles.
2. Au regard des diverses analyses, il apparaît que la saignée en elle-même ne peut pas être considérée comme un facteur important sur la fraîcheur du poisson.
3. Le taux en nucléotides riches en phosphate, la durée avant le démarrage de la rigor-mortis et la force de rigor maximum observée sont très dépendants du stress occasionné avant la mort par les diverses manipulations. On observe 1 jour de différence avant l’apparition de la rigor entre les poissons stressés jusqu’à épuisement et les poissons maintenus au repos. Les poissons stressés deviennent également plus durs.
Analyse réalisée par : Verrez-Bagnis V. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango