Notice

  • Bibliomer n° : 23 - Décembre 1995
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 2 Nutrition
  • Notice n° : 1995-0395

Carences nutritionnelles en iode

Jaffiol C., Manderscheid J.C., De Boisvilliers F., Baldet L., Bringer J., Rouard L.

Service d’Endocrinologie, Hôpital Lapeyronie, F 34000 Montpellier

Médecine et Nutrition, 1995, Vol. 30 (3), p. 176-182


Analyse

Huit cents millions de personnes environ sont affectées dans le monde par la carence iodée qui a comme conséquences principales le goitre et le crétinisme endémiques.
En Europe ce déficit a diminué par l'accroissement des apports iodés dans l'alimentation.
Les besoins physiologiques en iode sont accrus chez les femmes enceintes et allaitantes, les nouveaux nés et les prématurés.
Les aliments les plus riches sont d'origines marines ainsi que le lait et les oeufs. Les coquillages contiennent de 200 à 400 µg/100g de produits frais, les poissons de mer ou de rivière de 2 à 131 µg/100g, les oeufs le lait et le fromage de 2 à 73,2 µg/100g.
De larges variations existent dans les apports selon les pays et le niveau de vie. Des agents goitrigènes contenus dans certains aliments viennent aggraver les effets de la carence iodée.
Les principaux indicateurs d'un déficit en iode sont la prévalence élevée du goitre (> 10%) le crétinisme endémique, l'hypoacousie et la réduction de l'iodurie.
Une carence iodée modérée, fréquente dans de nombreux pays européens, peut avoir un retentissement pathologique dans des populations à risque (femmes enceintes, prématurés, nouveaux nés) et accroît le risque d'irradiation en cas d'accident nucléaire.
La prévention de la carence iodée fait appel à l'iodation du sel, de l'eau ou à l'administration de capsules d'huile iodée à certains populations ciblées.
L'iodation du sel est très largement utilisée en raison de sa simplicité et de son coût modéré et de la consommation généralisée su sel par l'ensemble de la population fluctuant entre 10 et 12g par jour.
L'iodation de l'eau a l'avantage de recourir à un aliment universellement consommé par tous les êtres vivants végétaux et animaux.
L'huile iodée a été proposée sous forme injectable ou orale. Elle constitue un excellent moyen pour apporter de l'iode aux femmes enceintes et pour prévenir le crétinisme.
Analyse réalisée par : Léglise M. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2021

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango