Notice

  • Bibliomer n° : 22 - Novembre 1995
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 1995-0373

Récents développements et contraintes de l'aquaculture au large

Offshore fish farming-recent developments and constraints

Dahle L.A.

Marintek, P.O. Box 4125, Valentinlyst N-7002 Trondleim, Norway

Aquaculture Europe, 1995, Vol. 19 (4), p. 12-18 - Texte en Anglais


Analyse

L'aquaculture au large offre une alternative à l'accroissement de la production dans le futur. Son intérêt croît à cause des restrictions d'ordre écologique et du manque de sites de production à terre ou dans des zones côtières protégées. Une administration et une utilisation appropriée de la bande côtière, marine peut contribuer de façon significative à répondre aux besoins futurs en protéines d'origine marine, que ce soient pour les produits à haute ou à basse valeur commerciale.
A cause de la forte compétitivité entre les pays producteurs de saumons, de gros efforts ont été consacrés à améliorer la qualité tout en réduisant les coûts de production. Il est évident que certaines stratégies, le développement de nouveaux équipements et de nouvelles connaissances biologiques et économiques peuvent être adaptés à d'autres régions dans le monde pour d'autres espèces.
Les raisons de s'intéresser à ce type d'aquaculture sont au niveau étatique les suivantes :
- Nécessité environnementale,
- Vastes domaines disponibles au delà de la zone côtière,
- Risques limités de contamination.
Au niveau des entreprises privées les intérêts sont les suivants :
- Possibilités de produire à moindre coût ;
- Meilleur conditions environnementales et amélioration des conditions de croissances,
- Moins de risques d'accidents sanitaires,
- Investissements moindres,
- Unités mobiles et structures d'aquaculture flexibles,
- Gros potentiels de production.
Particulièrement dans les pays à coût de production des salmonidés élevé comme la Norvège, il est devenu indispensable de réduire ce coût et d'améliorer la qualité. D'autre part les fermiers
savent bien qu'ils seront les premiers à mesurer l'impact de leur activité sur l'environnement.
Ce sont ces principaux facteurs qui les amènent à déplacer leurs cages d'endroits protégés vers des zones exposées plus au large.
Analyse réalisée par : Knockaert C. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2021

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango