Notice

  • Bibliomer n° : 6 - Février 1993
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 2 Nutrition
  • Notice n° : 1993-0113

N-3 acides gras polyinsaturés de poissons dans un pain supplémenté en huile de poisson

N-3 polyinsaturated fish fatty acids in a fish-oil-supplemented bread

Nielsen H.

Institute of Medical Biochemistry, Aarhus University, DK-8000 Aarhus C, Denmark

Journal of the Science of Food and Agriculture, 1992, n° 59, p. 559-562 - Texte en Anglais


Analyse

L'absorption de poisson a été associée avec la prévention des maladies coronariennes. Il est généralement admis, qu'au moins en partie, l'augmentation du nombre de maladies coronariennes observée dans les pays occidentaux industrialisés, est due à un apport inadéquat en acides gras polyinsaturés n-3 à longue chaîne (20 à 22 atomes de C).
Dans le passé, l'utilisation d'huile de poisson naturelle dans la nourriture n'a pas été possible à cause de son goût et de sa saveur désagréable et de la détérioration oxydative. La micro encapsulation de l'huile dans la gélatine l'a rendue possible. Le Danemark a, sur son marché, du pain enrichi de cette manière.
L'auteur précise de façon détaillée les méthodes d'analyses utilisées pour réaliser l'étude décrite. Les résultats montrent que : le pain enrichi en acide gras n-3 à longue chaîne est vendu sur le marché Danois depuis 1990 sous le nom de pain Oméga (Omega bread). Il est une source significative d'acides gras n-3 polyinsaturés à longue chaîne (a 20 à 22 atomes de C). Ce pain provenant de 6 boulangeries contenait 40 à 55 mg d'acides gras n-3 à longue chaîne de plus de 100 g. En en mangeant 200 g. par jour, on apporte quelques 25 à 30 % des acides gras n-3 polyinsaturés à longue chaîne présents dans 30 g. de poissons. L'ingestion quotidienne de cette quantité de poisson pendant 20 ans est connue pour réduire la mortalité par maladie coronarienne de plus de 50 %.
L'ajout d'acides gras polyinsaturés n-3 à longue chaîne obtenus par l'ingestion de pain Oméga quotidiennement, à la place d'autres types de pain blanc, entraîne une réduction des maladies coronariennnes. En plus, un tel accroissement de l'ingestion quotidienne d'acides gras polyinsaturés n-3 à longue chaîne pendant une longue période peut également avoir d'autres effets bénéfiques pour la santé. On recommande que la consommation d'acides gras n-3 à longue chaîne dans les sociétés occidentales soit accrue plus que ce qui peut être obtenu par une ration quotidienne de pain Omega. Il est donc recommandé que la consommation de pain Omega soit combinée avec un apport accru de poisson et/ou de capsules d'huiles de poissons et/ou d'huiles de poissons enrichies comme substituts du beurre ou de la margarine.


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2021

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango